SOLIDARITES NOUVELLES POUR LE LOGEMENT

  • Accueil
  • ▷ Parle-moi de toit : quand l’art enrichit le lien social…
Parle-moi de toit : quand l’art enrichit le lien social…

22/10/2018 | Parle-moi de toit : quand l’art enrichit le lien social…

SNL 94 organisait un grand événement participatif, autour de la notion d’hospitalité. Retour sur ces belles journées marquées par la créativité et la découverte de l’autre. 

L’aboutissement d’une année de rencontre

Né à Fontenay-sous-Bois en 2015, le projet « Habiter, danser, être chez soi » rassemble aujourd’hui bénévoles et locataires du SNL Val-de-Marne autour d’activités culturelle collectives : ateliers de danse, de musique, de théâtre, d’art plastique…
Bénévoles et locataires sont très souvent des néophytes, mais parmi eux se trouvent aussi des professionnels – professeur de dessin, de chorale…-  qui animent les ateliers, permettant un véritable partage de compétences.  Des artistes et associations partenaires interviennent également pour enrichir le projet, et faire découvrir à chacun sa part de créativité.

Un événement festif pour partager les créations

Le résultat de ces rencontres singulières a été présenté lors d’un événement, Parle-moi de toit, du 4 au 7 octobre à Fontenay-sous-Bois. Œuvres graphiques et numériques, silhouettes géantes , textes illustrés… il ressortait des différents supports exposés une très grande richesse humaine, une très belle envie de partage et de découverte de l’autre. Vidéo interactive, atelier participatif… : chacun était invité à apporter sa contribution à cette création collective.

Le samedi 6 octobre fut le point d’orgue de cet événement. Environ 350 à 400 personnes sont venues au cours de cette journée. La succession des performances des différents ateliers préparés dans le département a été magnifiquement orchestrée par Gérard Diguet. La belle voix de Thomas, ancien locataire de Saint-Maur-des-Fossés a ouvert la scène. Ont particulièrement été remarqués les ateliers organisés autour du groupe Discobole et la performance de danse menée par Barbara Falco qui a fini en invitant tout le monde à rentrer dans la danse.

Des liens renforcés

Un grand repas a clôturé le samedi soir et ce n’est pas seulement la dégustation qui a plu. Le temps de préparation de plats s’est organisé dans les cuisines des uns et des autres et ont été des moments partagés très conviviaux entre locataires et bénévoles pour faire des plats qui ont eu beaucoup de succès : Beignets, Tiep, Beurrèkes arméniennes et gâteaux de toutes sortes…sans oublier les crêpes. Claire, de Nogent, dit avoir créé des liens différents avec la dame qu’elle accompagne en préparant les boulettes libanaises…

Le concert de Transkabar a été un bon moment aussi et pour ceux qui sont restés jusqu’au bout la soirée a terminé par quelques danses collectives connues de Solidarités Nouvelles pour le logement.

Pour les participants de l’atelier de danse les dernières répétitions ont été des moments forts et AÏcha et Sarah aimeraient bien qu’on prépare à présent les 31 ans de Solidarités Nouvelles pour le logement!